Togo : la communauté internationale tempère les ardeurs de l’opposition

0
564

Le groupe des 5 constitué de la coordination du Système des Nations Unies, la délégation de l’Union Européenne et les ambassades d’Allemagne, des Etats-Unis d’Amérique et de France, s’est adressé aux parties prenantes dans le dialogue intertogolais.

Dans un communiqué en date de ce lundi 19 mars, le groupe des 5 a salué la facilitation assurée par les autorités ghanéennes en vue de la résolution de la crise. Tout en soutenant les efforts déployés par la facilitation ghanéenne, le groupe des 5 constate que cette dernière fait face à des difficultés, et exhorte donc toutes les parties à respecter les engagements pris lors des séances préparatoires du dialogue.

Par conséquent, toutes les parties sont invitées « à dépasser les positions de principe et à s’engager sans délai, dans l’intérêt de tous les Togolais, dans une discussion de fond sur les questions constitutionnelles et électorales, afin de parvenir à un accord sur les réformes dans le respect de l’État de droit et des dispositions légales et constitutionnelles en vigueur ».

Le groupe des 5 a enfin souligné la nécessité pour les parties de «parvenir à un accord sur un cadre démocratique rénové et consensuel », seul gage pour des élections libres et transparentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here