Togo : La délégation ghanéenne découvre un autre mensonge de l’opposition

0
381

La facilitation ghanéenne dans le dialogue inter-Togolais se veut méthodique. Chaque allégation faite par l’un des camps est vérifiée avec minutie pour en attester la véracité.

C’est ainsi que la délégation ghanéenne, une fois encore, a découvert le dernier mensonge de l’opposition. Brigitte Adjamagbo affirmait que des militaires avaient assiégé Kparatao, la localité d’origine de Tikpi Atchadam et avaient bastonné à sang les population. Faux. Il n’en est rien. Aucun habitant de Kparatao n’a été battu par des militaires déployés pour la sécurisation du territoire au lendemain des manifestations sanglantes de l’opposition. Aucune photo ou même un simple témoignage n’a été trouvé dans la localité.

De toute évidence, c’était un canular. Et la délégation ghanéenne, désabusée, s’est retournée sur ses pas, avec une déception.
Ce n’est pas la première fois que l’opposition togolaise s’investit dans les fake news. C’est sa principale. Par le passé, elle ne cessait de dénoncer sur les réseaux sociaux des faits fabriqués de toute pièce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here