Reprise des manifestations de l’opposition au Togo

0
360

Quand la C14 se cache derrière Togo debout pour s’en prendre à la CEDEAO

Jusque-là, il est impossible de justifier de manière objective les manifestations qui se sont déroulées le samedi 03 novembre dernier à Lomé. Des manifestations qui sont officiellement conduites par le front Togo debout. Mais c’est connu de tous que ce front n’est que l’un des bras “société civile” de la Coalition des 14 partis de l’opposition.

Point n’est besoin de le faire encore longtemps. C’est la C14 qui a manifesté le samedi dernier. En violation de tous les engagements pris à l’égard de la CEDEAO et de toute la communauté internationale.

Dans la foulée, des coups sont donnés à l’institution sous-régionale avec des accusations, à la limite, puériles et qui honorent peu leurs auteurs.

Paradoxalement, ces manifestations interviennent juste après la publication du rapport Doing business pour le compte de l’année 2019. C’est donc une manière pour les organisateurs de la marche de montrer que toutes leurs actions ne visent qu’à présenter au monde un Togo où tout est noir. Car à travers le rapport Doing business, la mission de revue du FMI ou le classement Mo Ibrahim, ils montrent tous un pays en bonne forme économique et bien gouverné.

Dans le même temps, les activités pour les élections législatives se déroulent comme prévues.
Le processus électoral au Togo se déroule conformément aux étapes de la feuille de route de la CEDEAO recommandée le 31 juillet 2018 à Lomé. L’expert constitutionnaliste et les experts électoraux sont à l’œuvre. Pareil pour les experts chargés de l’audit du fichier électoral. Toutes ces actions se déroulent sous la supervision des observateurs à longue durée de l’institution sous-régionale et du comité de suivi.

La seule volonté de la C14 exprimée à travers le front Togo debout, c’est de montrer faussement un Togo où tout va mal, où le processus électoral est bloqué et où la démocratie est en berne. Un objectif qui peine à être atteint car les résultats des actions du gouvernement plaident en sa faveur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here