Togo : De brusques compassions qui rendent suspect Jean-pierre Fabre

0
1009
Sony Dsc
Jean Pierre Fabre

L’indifférence et le mépris du Chef de file de l’opposition togolaise à l’égard des familles et proches de victimes des violences qu’engendrent les manifestations qu’il conduit depuis 15 mois, sont de notoriété publique.
Alors que les familles des deux soldats tués il y a un an à Sokodé, du jeune écolier de Dapaong en avril dernier dont la mort a semé l’émoi dans tous les cœurs et que les blessés continuent d’espérer qu’enfin Jean-Pierre Fabre et son groupe leur témoignent leur sollicitude et compassion, c’est subitement sur des cas de décès dans des conditions encore floues que dans une démarche solitaire, le président de l’ANC se fend d’une « adresse du chef de file de l’opposition… ». Il n’attend pas une déclaration de leur soi-disant C14.
On comprend bien évidemment que la journée de ce samedi 08 décembre 2018 a été planifiée par l’opposition pour discréditer le processus électoral auprès de la communauté internationale à travers des actes de violences atroces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here