Togo : Le PND réconcilie l’Eglise catholique et Faure Gnassingbé

0
1004
Whatsapp Image 2019 03 05 At 18.12.05
Mgr Amouzou Djakpa, Archevêque de Lomé

Le développement du Togo est l’affaire de tous. L’Église catholique l’a compris. C’est pourquoi l’archevêque de Lomé et vice-président de la conférence épiscopale, à la tête d’une forte délégation était au lancement du Plan national de développement 2018 – 2022. Cette présence pourrait être banalisée mais elle a toute son importance après la situation politique traversée par le pays et qui a conduit à l’organisation des élections législatives le 20 décembre 2018.

Elle est d’autant plus importante que certains prêtres, s’écartant totalement de leur mission, avaient fait une incursion sauvage dans l’arène politique. D’autres, au cours de célébrations eucharistiques avaient attaqué à mots crus le gouvernement notamment en la personne du Chef de l’État.

Mais comme à son habitude, Faure Gnassingbé n’a, à aucun moment, répondu à ses attaques. Lui qui, par ailleurs, est chrétien catholique.

Par cette présence donc, l’Église montre son adhésion à la politique du gouvernement, en même temps qu’elle prouve sa détermination à jouer sa partition, en l’occurrence la sensibilisation pour la paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here