Suite à l’échec cuisant des candidats du FCTD aux élections municipales : Le Prof David Dosseh prend le large

0
306
Pr David Dosseh
Pr David Dosseh

L’une des choses qui manque actuellement à l’actualité post électorale au Togo est une pancarte ou un communiqué officiel des militants du Front citoyen Togo debout. On pourrait y inscrire en grands caractères d’imprimerie: il est recherché en urgence et dans le plus grand interêt de sa famille politique, le nommé David Dosseh, supposé enseignant à l’Université de Lomé. L’intéressé a disparu depuis la proclamation des résultats provisoires des élections municipales du 30 juin 2019 par la CENI”.

En réalité, le prof David Dosseh est recherché par les militants du FCTD qui l’accusent de les avoir noyés dans des mensonges auxquels ils ont cru. Il promettait que le FCTD et toute la C14 allaient rafler les sièges dans toutes les grandes communes comme celles du grand Lomé, Bafilo, Sokodé, Kara et autres.

L’objectif de cette razzia annoncée, c’est de permettre à ce camp de l’opposition d’organiser les manifestations politiques le plus possible. Selon lui, c’est le premier objectif de la décentralisation.

Mais à l’arrivée, et en attendant la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême, il s’est avéré que tout était faux. D’abord, le FCTD et la C14 n’étaient pas candidats dans toutes les communes, mais même dans les communes où ils étaient candidats, ils n’ont eu que quelques élus. 131 conseillers sur tout le territoire togolais.

Et pourtant, le prof Dosseh a reçu des fonds pour que le scrutin soit fortement surveillé. D’où l’inquiétude des militants qui veulent savoir ce qu’il en est. Ils veulent juste avoir des explications de ce responsable du FCTD qui est porté disparu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here