Insolite au Togo : En fuite, Tikpi Atchadam capitule

0
345
F45d655575e97f094813cafeb5b8ded9 L
TIKPI ATCHADAM

Pour commémorer le deuxième anniversaire du soulèvement qu’il a suscité le 19 août 2017, Tikpi Atchadam n’a eu pour activité qu’un discours de 26 min. Journaliste de circonstance, il a présenté son speech sur un ton de capitulation, de renoncement aux violences dont il a pourtant été l’instigateur.

La verve et la vigueur qu’on lui connaissait ne sont apparus nulle part dans le discours. Le radicalisme illustré par le slogan “Faure must go” lors des manifestations politiques a cédé la place à une relative lucidité suspecte. Mieux, Tikpi Atchadam reconnaît la légalité d’une éventuelle candidature de Faure Gnassingbé. Il anticipe donc, demandant aux populations de ne pas voter pour l’actuel Président de la République. Comme si la campagne électorale avait déjà commencé, celui qui a fui de Lomé pour mener ses affaires dans un pays voisin pour ses affaires personnelles, donne des consignes de vote.

Et pourtant, les mêmes populations supposées être ses partisans n’ont même pas marché sur cinq mètres à Lomé ou ailleurs. Une leçon que le président du PNP a certainement compris en renonçant à affronter le régime en place comme il le faisait par le passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here