Candidature de M. Agbéyomé Kodjo : Un membre influent de la C14 dénonce le diktat de Mgr Kpodzro

0
3384
Mgr Fanoko Kpodzro
Mgr Fanoko Kpodzro

La lutte pour une candidature unique de l’opposition, considérée comme la panacée pour provoquer l’alternance politique au Togo selon certains opposants, semble avoir été sabordée par Mgr Kpodzro. Le choix ou la révélation de M. Agbéyomé Kodjo comme candidat unique de l’opposition par Mgr Kpodzro reste une pilule dure à avaler pour la majorité des opposants togolais. C’est ce que donne à penser la note d’information du 31 janvier dernier des Forces démocratiques de la République (FDR) de Me Apévon.

Le président du parti politique FDR, membre influent de la C14 n’est pas allé de main morte contre la décision du prélat d’imposer son candidat révélé Agbéyomé Kodjo à la classe politique de l’opposition comme le candidat unique à soutenir. «… Sans revenir sur toutes les péripéties de ce choix, il convient de souligner que Mgr. KPODZRO avait une approche totalement différente d’aborder le problème. Dans sa conception, le candidat unique sera désigné par lui sans aucune procédure préalable » . À la lecture de ce passage, l’on peut comprendre les ressentiments de la plupart des opposants qui refusent de prendre pour des paroles d’évangile, les décisions de l’archevêque émérite.

Mgr Kpodzro se prendrait-il pour Dieu ?

Me Apévon va d’ailleurs pousser plus loin le bouchon en dénonçant l’injustice et l’opacité qui ont entouré le choix d’Agbéyomé Kodjo qu’il considère d’ailleurs comme un diktat pour ne pas dire un affront puisque toutes les inquiétudes soulevées par la C14 furent balayées du revers de la main par Mgr Kpodzro. Il souligne d’ailleurs que «… Cette épineuse question de candidature unique qui fait appel à un renoncement de soi, ne peut pas se régler dans l’injustice ni être imposée par un diktat. Malheureusement, il est indéniable que le processus conduit par Mgr KPODZRO n’a pas répondu à toutes les attentes de transparence et il faut avoir l’honnêteté de le reconnaitre ». Il paraît donc évident que le prélat qui prône tant la démocratie veut y parvenir par une voie dictatoriale

 Me Dodji Apevon
Me Dodji Apévon, président du parti politique FDR

Le choix d’Agbéyomé Kodjo comme « opposant révélé » n’a pas fini de créer de l’amertume dans les cœurs des opposants qui le considèrent comme un versatile plus inconstant qu’eux-mêmes. Et c’est de bonne guerre, à en juger par les casseroles que traîne l’ancien Premier ministre. D’ailleurs à la dynamique de Kpodzro s’oppose désormais la dynamique de Zeus Ajavon, l’ancien artisan du ‘’Collectif Sauvons le Togo’’. Nous en reviendrons…

Lire aussi : L’agenda caché du controversé Agbéyomé Kodjo, le candidat révélé de Mgr Kpodzro

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here