Togo : Kodjo Messan Agbéyomé et Mgr Philippe Fanoko Kossi Kpodzro lynchés par les Évêques

0
17513
Assemblee Pleniere Eveques Togolais Janvier 2019 0 730 469
Conférence des Evêques du Togo

Désenchanté par le désintérêt et l’indifférence à sa candidature, Kodjo Messan Agbéyomé reçoit en pleine figure le coup de disgrâce de la Conférence des Évêques du Togo.

Signé de 6 Hauts Dignitaires de l’Eglise, le communiqué rappelle ses fidèles à la sagesse, désavoue Kodjo Messan Agbéyomé qui se prévalait du soutien de l’église catholique pour avoir été désigné faussement par Mgr Philippe Fanoko Kossi Kpodzro, comme le candidat de l’opposition. “(…) les Évêques demandent aux membres du clergé d’éviter d’apporter leur appui ou de désavouer les candidats au cours des célébrations eucharistiques qui doivent plutôt être des moments de communion avec Dieu et les autres”.

Et ce n’est pas seulement la lancinante leçon de sagesse servie à celui qui se prévalait du candidat de Dieu sans aucune honte qui provoque l’étonnement. La précision et la subtilité thématique avec lesquelles les Évêques ont démontré que Kodjo Messan Agbéyomé n’est ni le choix de l’église catholique mais plutôt le choix des rêveries politiciennes de Mgr Philippe Fanoko Kossi Kpodzro. “Il est recommandé aux citoyens et citoyennes qui prendront la décision d’aller voter, de faire usage de ce droit dans la paix et le respect en portant en toute liberté de conscience leur choix sur celui à leurs yeux paraît plus apte à conduire la destinée de notre pays”, disent les évêques. Il vaut mieux en rire de peur de tomber en syncope.

Plus qu’un désaveu, cette mise au point des Évêques est un cinglant camouflet à celui qui était prêt à vivre en parasite pour la cohésion nationale et la paix au Togo à travers une occasion électorale. Et sa gloutonnerie n’a pas de frontière. Il comptait sur la tutelle de Mgr Philippe Fanoko Kossi Kpodzro avec qui il compte s’offrir l’occasion d’une escroquerie politique. Mais, ce duo, un assemblage de sangsues, n’aura pas l’onction de l’église catholique. Du moins officiellement. Jamais. Et c’est déjà l’une des rares bonnes nouvelles de cette veille d’ouverture de la campagne électorale dominée par les incertitudes politiques mais surtout par une fin de mandat pavée de progrès sur le plan du développement. Triste Kodjo Messan Agbéyomé et son mentor Mgr Philippe Fanoko Kossi Kpodzro.

Lire aussi : Candidature de M. Agbéyomé Kodjo : Un membre influent de la C14 dénonce le diktat de Mgr Kpodzro

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here