Levée d’immunité parlementaire de Messan Agbéyomè KODJO, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam approuvent !

0
1134
Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam

Jamais l’opposition togolaise n’aurait été si déchirée et divisée sur des sujets qu’ils disent pourtant défendre. Jamais elle n’a été si désaxée en s’enfonçant dans les rigoles de la pourriture politique. Jamais le peuple togolais n’a été si déçu de l’opposition politique. Mais le passé ne sert guère de boussole pour elle.

Après la stratégie du boycott des élections législatives, l’option de l’éclatement des candidatures à la présidentielle du 22 février dernier, nous voilà à l’ère de l’indifférence et de la distance. Non seulement le silence de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) depuis qu’au lendemain de la proclamation des résultats provisoires et définitifs, Messan Agbéyomè KODJO s’auto-proclame Président de la République semble suspect pour une partie de l’opinion, mais désormais elle se démarque de cette ligne de rébellion contre les institutions de la République. Jean-Pierre Fabre affirme ne pas se reconnaître dans la stratégie subversive de son compère idéologique. Il n’approuve pas l’option de se proclamer Président après que les institutions habilitées à le faire l’aient fait.

“Je suis un légaliste et un républicain. Je ne mets pas à dos les lois de la République”, confie-t-il à ses visiteurs du soir. Cohérence ? Bien évidemment. Depuis 2010, Jean-Pierre Fabre ne cesse de contester les élections. Mais jamais, il n’osa cette extrémité contre les lois de la République au point d’inciter à la violence contre les institutions. Mais la nouvelle qui fait frémir plus d’un dans les rangs de l’opposition est la réaction du Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam. Bouillonnant opposant en exil, il estime que la lutte pour la libération du peuple ne saurait être conduite ainsi et avec cette allure brouillonne. Une déclaration devrait être incessamment rendue publique dans les prochaines heures. De plus en plus donc, Messan Agbéyomè KODJO se sent seul et isolé.

Lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here