Procédure de levée d’immunité parlementaire/ Messan Agbéyomè Kodjo et des compères prennent la fuite.

0
6618
Agbeyomé Kodjo
Agbeyomé Kodjo

Depuis que la procédure de sa levée d’immunité parlementaire a été enclenchée, le candidat malheureux à la présidentielle du 22 février se fait rare. Le Président auto-proclamé de la République des plaisantins de la Dynamique Kpodzro a disparu des radars de ses compatriotes.

On connait le vent du boulet, celui qui donne des sueurs froides après être passé tout près. Mais c’est plutôt le vent mauvais de la boulette qui n’en finit pas de siffler aux oreilles de Messan Agbéyomè KODJO. Il est pris de panique. Il appelle au secours. Il implore l’esprit Saint du Monseigneur. La boulette de la levée d’immunité a obligé le “King of comedy” à lever le pied. Messan Agbéyomè KODJO a simplement pris la poudre d’escampette. Qu’ils soient nombreux ses soutiens et ses copains d’infortune à n’avoir pas vu venir cette lâcheté du candidat ne fait qu’ajouter à la plaisanterie qu’entretient l’homme depuis l’ouverture du processus électoral.

Pris entre les feux de ses inconséquences et de ses incohérences, il fuit la responsabilité d’assumer comme le devrait être quelqu’un qui s’auto-proclame Président en dépit des lois et des règlements de sa propre République. Non seulement, il était incapable de se présenter devant la Commission spéciale de l’Assemblée Nationale devant l’entendre. Dans le même temps, celui qui est censé être le promoteur des discours délictuels contre le Président Faure Essozimna Gnassingbé s’emballe dans la fuite et la disparition. Et pourtant, la prison n’est pas encore si proche pour celui qui clame lui être familier. Le Togo est encore une République où les procédures et les règles établies sont encore d’actualité et de mise en mouvement de la démocratie.

La route est encore longue mais Messan Agbéyomè KODJO a préféré la réduire. Entre les élucubrations mortifères du prélat Phillipe Fanoko Kpodzro et les vaseuses conférences de presse à n’en point finir, la situation a viré à la dégelée au niveau de la dynamique. Messan Agbéyomè KODJO a donc fui. Mais c’est dire aussi que pour calmer le vent des boulettes et des boulets, d’autres membres comme Brigitte Adjamagbo Johnson prendront dans les heures la fuite pour refuser de répondre devant la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here